Grossesse et accouchement : toutes les réponses à vos questions

duree grossesse semaines

Combien de temps pour tomber enceinte ?

La majorité des femmes prennent une contraception depuis qu’elles sont actives sexuellement pour éviter de tomber enceinte. Une fois qu’elles arrêtent ces moyens de contraception, elles supposent qu’elles vont tomber immédiatement enceinte.

Malheureusement, ce n’est pas tout le temps aussi simple que cela et personne ne peut dire exactement combien de temps il vous faudra pour tomber enceinte.

Mais nous pouvons vous dire combien de temps il faut en moyenne pour tomber enceinte et comment il est possible d’accélérer les choses.

Durée moyenne pour tomber enceinte

En général, un couple fertile a de grandes chances de voir la grossesse arriver sous un an, comme le démontre ces chiffres :

  • 20% des femmes tombent enceintes dans le mois qui suit l’arrêt des contraceptifs ;
  • 70% des femmes tombent enceintes dans les six mois qui suivent l’arrêt des contraceptifs ;
  • 85% des femmes tombent enceintes dans les 12 mois qui suivent l’arrêt des contraceptifs ;
  • 90% des femmes tombent enceintes dans les 18 mois qui suivent l’arrêt des contraceptifs ;
  • 95% des femmes tombent enceintes dans les 24 mois qui suivent l’arrêt des contraceptifs.

La grossesse en fonction de l’âge

Plus vous vieillissez, plus il peut être long pour vous de tomber enceinte.

La raison ? La qualité de vos ovules à tendance à diminuer à mesure qu’ils vieillissent. Cela signifie que moins d’entre eux sont en mesure de se joindre à un spermatozoïde et de se transformer en un bébé en bonne santé.

Les taux de fertilité masculine, eux, ne semblent pas commencer à diminuer avant l’âge de 50 ans.

Les autres critères qui impactent la grossesse

Au-delà de votre âge, il y a de nombreux facteurs qui peuvent affecter vos chances de tomber enceinte. Quelques exemples :

  • Des problèmes de fertilité ;
  • Votre alimentation, votre style de vie et votre travail ;
  • L’âge de votre conjoint, son régime alimentaire, son mode de vie et son travail ;
  • Le surpoids ;
  • Les maladies chroniques ;
  • La fréquence de vos rapports sexuels.

Cette liste n’est bien entendu pas exhaustive, il existe énormément de facteurs qui peuvent accroître le temps nécessaire pour tomber enceinte.

Comment tomber enceinte plus rapidement ?

Il n’y a pas de recette miracle pour tomber enceinte plus rapidement, néanmoins voici quelques conseils qui peuvent vous aider.

1. Ayez des rapports sexuels non protégés régulièrement avec votre partenaire.

Une fois par semaine n’est peut-être pas suffisant, tous les jours c’est trop car le sexe quotidien peut réduire la qualité du sperme. La bonne moyenne semble se situer tous les deux à trois jours.

2. Ayez des rapports sexuels durant votre « fenêtre de fertilité »

Vos chances de tomber enceinte sont beaucoup plus élevées durant certaines périodes de votre cycle menstruel, appelées « fenêtre de fertilité ».

3. Réduisez le café, le tabac, l’alcool, mangez sainement et réduisez le stress de votre vie

Être en forme et bien dans sa tête joue également un rôle clé pour tomber enceinte. Mettez toutes les chances de votre côté, et incitez votre compagnon à faire de même, pour accroître vos chances de tomber enceinte rapidement !

Quelle que soit votre situation, nous vous recommandons d’aller consulter un médecin pour y voir plus clair. Et surtout, il est très important de ne pas se comparer à d’autres couples. En effet, certaines femmes vont avoir de la chance et tomber enceinte tout de suite, alors que d’autres couples essaient depuis plusieurs années, en vain.

Combien de temps dure l’ovulation ?

durée ovulation

L’ovulation est un phénomène naturel qui survient naturellement chez la femme. Il correspond à l’expulsion d’un ovule par l’ovaire. Cet « œuf » se dirige alors vers la trompe de l’utérus. C’est un follicule arrivé à maturité qui produit l’ovule.

Durée de l’ovulation

L’ovulation proprement dite dure seulement quelques secondes. En fonction de la durée du cycle de chaque femme, cet événement survient le 14ème jour qui précède le cycle suivant. Au cours de la vie d’une femme, l’ovulation se produit à partir de la période de la puberté (qui survient au cours de l’adolescence) jusqu’à la ménopause.
Au départ, l’ovulation survient de manière irrégulière. Vers l’âge adulte, le cycle se régularise. L’ovulation prend généralement fin après 50 ans. Il n’existe néanmoins pas d’âge exact, tout dépend de chaque femme.
Ce qu’il faut savoir retenir, c’est qu’à chaque femme naît avec un certain nombre d’ovules. Ces œufs diminuent petit à petit jusqu’à disparaître complètement lorsque survient la ménopause.

Combien coûte un test de grossesse ?

prix test de grossesse

Vous pensez être enceinte et vous souhaitez en être sûre. Pour cela, il est nécessaire de faire un test de grossesse.

Dans toutes les pharmacies, on trouve des tests de grossesse urinaires vendus sans ordonnance. Ces tests de grossesse ne sont pas remboursés, et les prix varient du simple au double.

Le prix d’un test de grossesse

En moyenne, le test de grossesse le moins cher que l’on trouve en libre accès coûte 6€. Les modèles les plus chers coûtent quant à eux près de 20€.

Mais attention, un test de grossesse acheté au prix fort ne sera pas forcément plus fiable. En effet, tous les tests de grossesse vendus en France sont testés avant leur mise en vente et répondent aux mêmes normes.

Ainsi, ces différences de prix s’expliquent uniquement par la technologie utilisée. Les tests de grossesse les moins chers indiquent le prix affichent le résultat grâce à une ou deux bandes de couleur ; alors que les modèles les plus chers affichent le résultat en toute lettre : « enceinte » ou « pas enceinte ».

Combien de semaines dure une grossesse ?

maternité hopital durée

La durée moyenne d’une grossesse normale se situe entre 37 et 42 semaines. Vous avez donc une période de cinq semaines durant lesquelles votre bébé peut arriver à tout moment sans que vous ayez le moindre souci à vous faire.

Si vous accouchez avant 37 semaines de grossesse, votre bébé est défini comme étant prématuré et aura potentiellement besoin de soins supplémentaires. Une grossesse qui dure plus de 42 semaines est appelée une grossesse prolongée et peut également entraîner un risque plus élevé de complications.

Votre gynécologue va vous donner une date d’accouchement estimée. Cependant, ne vous fiez pas à 100% à cette date. En effet, seulement un bébé sur 25 naît à la date exacte d’accouchement annoncé par le gynécologue.

Combien d’échographies durant une grossesse ?

Tout au long de la grossesse, la femme enceinte est suivie de près par un professionnel de la santé, un médecin, une sage-femme, un gynécologue ou encore un obstétricien.

Pour s’assurer que tout se passe bien, divers examens sont prescrits, dont les échographies.

Nombre d’échographies pendant la grossesse

Pour surveiller l’évolution de la grossesse et la santé de l’enfant à venir, au moins trois échographies sont recommandées.

La première échographie est réalisée vers 12 semaines d’aménorrhée (absence de règles). Cette première échographie permet de déterminer avec précision le début de grossesse, mais également la DPA ou date prévue pour l’accouchement. Le praticien, procède, pour sa part à diverses vérifications comme celle des battements de cœur tout en effectuant des mesures.

La seconde échographie (celle du cinquième mois) permet de s’assurer que bébé se développe bien et chaque aspect de son petit corps est passé à la loupe. C’est le bon moment pour connaître le sexe du bébé pour les parents qui veulent savoir.

Enfin, la troisième échographie est réalisée vers les 32 semaines d’aménorrhée, celle-ci permettant une fois encore de vérifier que tout va bien et si des complications sont à redouter. Il n’est pas nécessaire de faire plus de trois échographies lors d’une grossesse normale.

À savoir : en cas de grossesse à risque, des échographies supplémentaires peuvent être programmées.

Combien de temps passe-t-on à la maternité pour un accouchement ?

L’accouchement se déroule généralement au sein d’une maternité qui dispose du personnel et de l’équipement nécessaires pour accueillir le nouveau-né.

Dès les premiers signes d’arrivée de bébé, la future maman se rend à l’hôpital. Combien de temps y reste-t-elle ?

Durée du séjour à la maternité pour un accouchement

La durée du séjour à la maternité pour un accouchement est en moyenne de 3 jours. Ce délai est nécessaire pour le repos de la jeune maman et pour divers contrôles par l’équipe médicale.

En cas de césarienne, le séjour et plus long : 5 à 6 jours. Pour les mamans qui ont accouché de jumeaux, le séjour est également d’au moins 5 jours pour un accouchement par voie basse, et peut durer jusqu’à 8 jours en cas de césarienne.

Si le bébé est arrivé avant le terme, il faut compte au moins dix jours de plus à la maternité pour l’enfant et sa mère.

Combien de temps saigne t-on après un accouchement ?

Après un accouchement, il est tout à fait normal pour une femme de saigner. Ces saignements post-accouchement ont d’ailleurs un nom : les lochies.

Après avoir passé 9 mois sans le moindre saignement, tout saignement vaginal peut sembler surprenant. D’abord épais et rouges vifs, les lochies changeront graduellement de couleur : roses, puis bruns… pour finir en un saignement d’une couleur jaune-blanc.

Pendant les premiers jours qui suivent votre accouchement, vous devrez porter une protection XXL pour éviter les fuites.

Durée de ces saignements, appelés lochies

Le débit des saignements se réduira petit à petit après votre accouchement. Cela dure en moyenne 2 à 4 semaines, mais cela peut prendre jusqu’à 2 mois pour s’arrêter complètement.

Plus vous ferez d’activité dans les premiers jours qui suivent votre grossesse, plus vos saignements seront importants. Il convient donc de ne pas abuser, et de se reposer.

Combien de temps dure une fausse couche ?

Une fausse couche est une grossesse qui est involontairement et spontanément interrompue, à un stade où le fœtus n’est pas encore viable.

Il s’agit d’un phénomène douloureux (aussi bien physiquement que psychologiquement) qui concerne environ une grossesse sur six.

Face à un tel événement, l’accompagnement d’un médecin s’avère indispensable. Selon les cas, un soutien psychologique peut également s’avérer utile.

Durée d’une fausse couche

Une fausse couche démarre par une perte de sang vaginale accompagnée de douleurs au niveau du bas ventre. À noter que, dans certains, cas, la situation peut encore être « sauvée » si les choses sont prises en charge à temps.

Si tel n’est pas le cas, les saignements se poursuivent, devenant de plus en plus abondants. La patiente perd non seulement du sang, mais également des caillots. À ce stade, une consultation médicale est indispensable.

En fonction de la situation, un curetage peut être préconisé. Dans tous les cas, un repos total est préconisé pour éviter les complications. La fausse couche dure généralement quelques heures et le saignement persiste durant quelques jours. Le cycle reprend ensuite normalement après environ un mois.

Combien coûte un avortement ?

prix avortement

L’avortement ou IVG (interruption volontaire de la grossesse) est un acte médical qui a un prix. Le coût à prendre en compte inclut à la fois les consultations (avant et après l’IVG), les analyses, les médicaments ainsi que le suivi médical. La facture peut varier suivant que l’acte a été réalisé au sein d’un centre spécialisé (clinique ou hôpital) ou dans un cabinet médical.

Dans tous les cas, il faut savoir que l’ensemble du parcours correspondant à l’avortement fait l’objet d’un remboursement de 100 % par la Sécurité Sociale (en tenant compte d’une base forfaitaire).

Le prix d’un avortement

Le coût d’un avortement dépend de l’endroit où il est réalisé :

  • L’IVG médicamenteuse en médecine de ville coûte 191,74 euros ;
  • L’IVG médicamenteuse en établissement de santé coûte 257,91 euros ;
  • L’IVG chirurgicale coûte entre 437,03€ et 644,71 euros.

Combien de temps a-t-on pour avorter ?

L’avortement ou IVG consiste en une interruption volontaire de la grossesse. Il s’agit de mettre fin à une grossesse qui n’était pas désirée. Toute femme qui ne souhaite pas poursuivre sa grossesse jusqu’à son terme a la possibilité d’y recourir et elle est la seule à pouvoir prendre cette décision. Il existe néanmoins des délais à respecter rigoureusement.

Le délai limite pour un avortement

En France, l’avortement est possible jusqu’à 12 semaines de grossesse, ce qui correspond à 14 semaines d’absence de règles. Dans le cas où la patiente ne se rappelle plus de ses dernières règles, il lui faudra faire une échographie pour déterminer l’âge de sa grossesse. De cette manière, les professionnels de la santé peuvent vérifier si les délais légaux pour une interruption volontaire de grossesse sont respectés.

Attention, s’il s’agit d’un avortement médicamenteux, le délai limite est de 7 semaines de grossesse ou 9 semaines d’absence de règles.


Complétez cette réponse !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*