Combien de ventes faut-il faire pour avoir un disque d’or ?

disques d or

Un Disque d’Or est une certification remise à un artiste dès lors que son album musical ou son single se vend à un certain nombre d’exemplaire. Cette récompense a été crée en 1950, mais elle n’a un cadre officiel que depuis l’année 1973. Chaque pays a sa propre certification, en France elles sont certifiées par le Syndicat national de l’édition phonographique et l’Union des Producteurs Phonographiques Français Indépendants.

Les différentes certifications en France

En France, il existe plusieurs récompenses : le disque d’argent, le disque d’or, le double disque d’or, le disque de platine, le double disque de platine, le triple disque de platine, et le disque de diamant. Pour obtenir chacune de ces certifications, il faut avoir vendu un certains nombre d’albums ou de singles.

Le nombre de ventes à réaliser pour chaque certification

Nous l’avons vu, une certification peut être obtenue à condition d’avoir réaliser vendu suffisamment de disques. Les paliers sont différents pour les ventes d’albums et pour les ventes de singles. Étant donné la crise que connaît l’industrie musicale depuis plusieurs années (les ventes sont en baisse, notamment du fait du téléchargement illégal), les paliers ont régulièrement baissé. Voici les derniers chiffres à jour.

Pour les albums

  • Disque d’argent : 35.000 ventes ;
  • Disque d’or : 50.000 ventes ;
  • Disque de platine : 100.000 ventes ;
  • Disque de diamant : 500.000 ventes.

Pour les singles

  • Disque d’or : 75.000 ventes ;
  • Disque de platine : 150.000 ventes ;
  • Disque de diamant : 250.000 ventes.

Complétez cette réponse !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*